Formateur Consultant Marketing Digital,Content et Picture Marketing

ISLANDE - Randonnée vers le glacier du Snaefellsjokull et la plage de Djupalonssandur

Marcher au bord du glacier dans la péninsule du Snaefellsnes et finir sur les rives de l'Océan!

C'est le sommet vers lequel tous les regards se portent quand on peut le voir ! Souvent la tête dans les nuages en raison de sa proximité immédiate avec l'Océan le Snaefellsjokull domine la péninsule de Snaefellsnes de ses 1446 m. Entouré de glacier, une piste permet de frôler le géant de glace quand la météo le veut bien ! Avec un peu de chance vous pourrez l'admirer du bord de l'océan avec la lumière du soir. Juste magique.

Le glacier du Snaefellsjokull avec son sommet à 1446 m d'altitude
Le glacier du Snaefellsjokull avec son sommet à 1446 m d'altitude

Accès : Route 574, Gravel road 570 et piste F 575

 

Difficulté d'accès : Facile

 

Potentiel de randonnée : 1/2 journée pour les bords du glacier.

Site(s) touristique(s) visitable(s) sur le trajet : Péninsule du Snaefellsnes, baie de Djupalonssandur et Dritvik


Deux petites randonnées de 1000 m d'altitude aux rives de l'Océan pour le prix d'une !

Si la météo le permet, jetez vous sur la route pour rejoindre la péninsule de Snaefellsnes, après avoir emprunté la gravel road 570 et admiré le paysage immense ouvert sur l'océan, vous empruntez la piste F 575.

 

Point de départ de la petite randonnée vers le glacier : De la piste F 575 empruntez la piste qui monte vers le glacier (c'est indiqué). A une intersection en Y sans signalisation, prendre à droite vers la piste qui grimpe faiblement jusqu'à un parking. Du parking de gros bloc empêchent  de continuer à suivre le bout de piste restant. Prendre cette piste et montée ensuite à gauche sur les bords de la moraine latérale du glacier. La vue s'ouvre rapidement, continuer à grimper et choisissez votre itinéraire comme bon vous semble en évitant de monter directement sur le glacier ou de vous engager trop loin sur la moraine et les rochers qui recouvrent le glacier. un petit lac vous tend les bras ainsi que les bords du glacier. Vous pouvez faire une petite boucle en hors sentier pour rejoindre votre véhicule ou rentrer par la piste que vous n'avez pas emprunté à la montée avec votre véhicule. 

Durée : 2 heures

Difficulté : moyen en raison du terrain. Attention soyez très très vigilant au choix de votre itinéraire sur la moraine et sur les bords du glacier. En cas de doute sur ce qui est sous vos pieds rebroussez chemin.

 

Point de départ de la petite randonnée en bord d'Océan : Reprenez la piste F 575  et rejoindre la route 574. Empruntez la route vers le Sud pour trouver la petite route qui mène sur la plage de Djupalonssandur et les restes de deux bateaux échoués. Une fois sur le parking rejoindre la plage et l'explorer avant de rejoindre le sentier côtier qui surplombe la plage. Le suivre jusqu'à Dritvik avec sa petite cabane orange de secours. Faire le retour par le même sentier.

Durée : 2 heures

Difficulté : Facile.

 

Avertissement : Malgré le balisage en place, quand il existe (poteaux plantés régulièrement), il est extrêmement difficile de s'orienter par mauvais temps en Islande. Le terrain volcanique ne permet pas de disposer de points de repère (parfois tout se ressemble), les sentiers sont parfois peu, voir pas marqués au sol, le brouillard peut être particulièrement épais et le mauvais temps féroce (pluie, neige, vent violent, froid). S'orienter dans ces conditions peut se révéler très problématique voir impossible. La déclinaison magnétique est également très forte, pensez y si vous utilisez votre boussole. De plus les différents phénomènes volcaniques et géologiques "minent" le terrain, vous ne pouvez pas poser le pied impunément n'importe où  à moins de vouloir tester une mare de boue, de l'eau, une fumerolle à plus de 100°C. Le terrain volcanique est particulièrement instable, glissant et particulièrement abrasif en cas de chute. Les passages de rivières peuvent être un vrai défi.

Conseil 1 : Préparez vous à tous les temps et à toutes les situations.

Conseil 2 : Emportez des vêtements chaud et imaginez que le poncho risque de devenir votre meilleur ami (pour la pluie et le vent) avec le maillot de bain (pour les sources chaudes) !

Conseil 3 : Disposez toujours d'une réserve d'eau et de nourriture au cas où.

Conseil 4 : Si vous avez un GPS et que vous savez vous en servir, prenez le !

Conseil 5 : Ouvrez grand les yeux c'est un des pays les plus beaux du monde pour la randonnée !!!

Écrire commentaire

Commentaires : 0
google-site-verification: google53a6056c7e71edb0.html